Topic 7190520

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:48:29

©Image © https://bootstrapbay.com/blog/free-stock-photos/

ANTAGONISTES

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:48:29

 

La température s'y prêtait; Mingi Wang vit cette pesanteur s'agglomérer aux fragiles éclaircies dans le ciel comme  une réponse aux contraintes qu'on lui imposait. Il s'agissait d'associer des antagonistes. En fait, s'il s'était agi de confronter des êtres humains les uns vis-à-vis des autres, rien n'aurait été plus faisable, surtout pour lui qui n'hésite jamais à se lancer dans des débats pour le simple plaisir de s'opposer théoriquement à ses amis. C'est un amoureux de la dialectique. Mais l'exercice d'hier imposait des obligations auxquelles il n'est pas rompu, à commencer par se débrouiller dans une solitude minimaliste. Il avait droit à onze mots, douze au maximum, pour témoigner de la saison imposée (Printemps, et le mois mai, plus précisément)  et d'opposer cette imposition à une image qui suggérait tout excepté la verdure et la floraison, déjà massacrées par les exercices précédents. Il s'wen est bien tiré cependant: une image olfactive, un couvreur de toiture. Merci.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:50:08

 

Exercice passablement difficile pour des résultats que, moi personnellement, j'ai trouvés médiocres. Encore une fois, c'est la démonstration qu'un rêve peut difficilement se fixer sur le papier sans s'effriter. C'est un art national chez les Japonais. Je m'attendais à ce qu'ils nous donnent une vraie leçon. Mais il faut dire qu'ils excellent au haïku dans leur propre langue (et avec leurs propres contraintes sonores). En français, je ne trouve pas qu'ils ont fait mieux que nous autres, pauvres occidentaux habitués de dépenser beaucoup malgré le peu que nous avons. Pourquoi on n'en a retenu que dix, et pas parmi les meilleurs? (Évidemment je m'exclus de ces "meilleurs"). D'accord avec Tokugawa que quand on dessine un projet dans sa tête, il est généralement parfait, mais au contact de la réalité, c'est nul.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:52:00

 

Dans un Haïku, on n'a que des contraintes. Pour ce qui est des interdictions, la liste est longue: pas le droit d'utiliser des phrases grammaticalement complètes, pas de descriptions, pas d'action, donc pas de pronoms relatifs, ni de conjonctions, pas de "Je", on ne peut utiliser que "il" ou "elle" généralement en parlant d'un animal. Pour les prescriptions, obligation de situer une saison, un animal (ou une image qui suggère une mobilité) et un contraste dans le dernier vers. Trois vers, le premier et le troisième de cinq syllabes, le deuxième, sept. Ça se complique en français, puisque les muettes peuvent compter ou non selon le besoin. J'ai remarqué dans les haïku d'hier que seulement deux d'entre vous ont utilisé des animaux. (La mouette et le poisson). Mais à cela on peut ajouter la mairesse de Montréal. Thierry l'a traitée comme une figurine avec son rire, et cela procure le même effet de mouvement. Comme l'idée de l'animal veut suggérer le mouvement, alors on peut dire la plupart ont inséré une image mobile dans leur poème.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:53:25

 

Belle image que ce poisson solitaire à la fin de ton poème Tokugawa. Bienvenue, et merci à toi aussi. Je trouve qu'il y a un défi dans ces contraintes, qui ressemble à ce que la société exige de nos dirigeants: tenir compte des antagonismes et se conscientiser au désastre que nous sommes en train de vivre sur notre planète attaquée de toutes parts.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:55:09

 

Toutes ces contraintes font la personne que nous aurions besoin d'avoir à la tête d'un vrai mouvement de droite responsable. Mais celui ou celle qui saurait mettre en pratique une économie aussi créative dans son mode de vie ne correspond en aucun point au profil d' un dirigeant politique.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:56:16

 

Non car personne ne l'élirait. De toute façon, soyons réalistes. Je respecte ton opinion Mingi mais je ne pense pas,comme toi, que la société exige quoi que ce soit de ses dirigeants, mises à part des baisses d'impôt. Ici, quand on discute, qu'on soit d'accord ou non, on est passablement sur la même longueur d'ondes. On se réfère aux mêmes actualités, aux mêmes commentaires, nous sommes, sans prétention, un groupe instruit. Le danger (et j'y ai moi-même succombé un certain temps), est de ne pas se confronter à ce qui se passe ailleurs. Ou ailleurs? Juste en sortant de la maison, à moins que vous habitiez dans un bled perdu entre deux chemins. Dès qu'on est mis en présence de la masse, je veux dire, le commerçant, la caissière, le travailleur sur la voie publique, le restaurateur, tous ces gens qui font partie de la vie courante, demandez-leur ce qu'ils pensent d'un pacte de transition. Demandez-leur s'ils savent c'est quoi? Demandez-leur comment ils contribuent dans leur vie personnelle au recyclage, à la préservation d'un climat viable. Combien savent c'est quoi la biodiversité? Ma réponse est bien pessimiste. Malheureusement je crois fermement qu'un minuscule pourcentage de la population est concerné par une volonté de changement. Ce n'est pas un jugement moral que je porte: je m'inclus parmi ceux qui pourraient faire beaucoup plus qu'un simple tri dans les déchets. Il y a un découragement au départ qui nuit à la motivation de faire plus. Les rues envahies de mégots de cigarettes, des véhicules garés qui laissent tourner les moteurs, c'est partout. Ma foi dans un monde meilleur est constamment ébranlée où que j'aille. Partout où je pose mon regard, je vois des gens qui s'en fouent. Pourquoi devrais-je partir en croisade quand, au vu de tous, les citoyens ne respectent même pas les lois élémentaires du civisme? Amusez-vous à compter les gens qui envoient des textos dans leurs autos, qui font des virages à gauche interdits, des U-turn en pleine rue du centre-ville aux heures les plus achalandées. Ça se passe parfois devant la police qui ferme les yeux. Quel rapport? C'est que j'observe de plus en plus la société dans laquelle je vis, et que le mot d'ordre est: "Je m'en fous, moi je passe avant les autres. Si vous n'êtes pas content vous n'avez qu'à faire comme moi."

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:57:36

 

Les gens, ça ne leur fait rien de payer. Des contraventions ça fait partie des dépenses courantes pour ceux qui font ces virages à gauche régulièrement, qui prennent des voies interdites aux heures de pointe, qui stationnent sans mettre d'argent dans les parcomètres, car au nombre de fois qu'ils le font, c'est encore bon marché que de payer l'amande une ou deux fois par année. Or, remarquez que ces gens qui ont les moyens de payer de cinq cents à mille dollars par année en contravention sont beaucoup plus importants financièrement pour une société qui nage dans les surplus. On parle de biodiversité comme de religion. L'image d'un militant est aussi attirante que celle d'un missionnaire. Même le terme climato-sceptique, de plus en plus utilisé, dénonce l'aspect fantaisiste des mouvements alarmistes. On est sceptique devant la cartomancie, l'astrologie, à la limite, devant la technologie. Mais qu'il pleuve un après-midi de février, si je dis, comme le font tous les médias, que c'est une preuve du réchauffement climatique, je serai bien évidemment considéré comme un zouave. L'alerte est trop donnée en direction des mêmes groupes intéressés, et rate sa cible auprès de ceux qui devraient se conscientiser davantage à un danger réel.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:59:19

 

Les médias se servent d'un lexique à la mode pour ajouter des paillettes à leurs spectacles, mais de moins en moins de gens sont dupes des discours sensationnalistes. C'est vrai ce que dit Matt. Ceux que les médias visent … n'écoutent tout simplement pas la télé, ne lisent pas les journaux. Ils attrapent des émissions de lignes ouvertes dans leurs voitures, sur les résultats sportifs, c'est à peine s'ils surveillent la météo. Ils ont une vie à gagner, un boulot exigeant, une famille, des activités le week-end.  Ce ne sont pas les records de chaud ou de froid en avril ou octobre qui vont changer quelque chose à leur existence, et là-dessus, je ne peux pas les blâmer. Les médias sont devenus comme le poisson de Tokugawa dans l'exercice d'hier: asphyxiés dans leur pollution. ils n'ont plus de crédibilité à toujours annoncer des catastrophes auxquelles eux-mêmes ne croient pas. Récemment, on a lancé une nouvelle litanie au délire général: la génération actuelle n'aura plus le droit de procréer… On en est à ce point. Est-ce que dans la réalité nos enfants ont vraiment fait une croix là-dessus? Pas plus que les vendeurs de carosses.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 18:00:03

 

Le rassemblement des étudiants pour un mouvement radical en vue d'améliorer le sort de la planète ressemble à une exaltation comme on en a vu des centaines de fois. Ils ont 16, 18, 20 ans. Ça fait partie de leur apprentissage. À toutes les époques, et ce depuis toujours, des engouements pour une utopie enflamment la jeunesse. Ce qui, généralement, émeut la population. Pas tant pour la cause en tant que telle que pour le souvenir que ça évoque chez les plus vieux: nos grands-parents, nos parents, et nous-mêmes, avons tous connu des heures palpitantes à brandir des pancartes et arpenter les rues en chantant.

Topic 7190520

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:48:29

©Image © https://bootstrapbay.com/blog/free-stock-photos/

ANTAGONISTES

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:48:29

 

La température s'y prêtait; Mingi Wang vit cette pesanteur s'agglomérer aux fragiles éclaircies dans le ciel comme  une réponse aux contraintes qu'on lui imposait. Il s'agissait d'associer des antagonistes. En fait, s'il s'était agi de confronter des êtres humains les uns vis-à-vis des autres, rien n'aurait été plus faisable, surtout pour lui qui n'hésite jamais à se lancer dans des débats pour le simple plaisir de s'opposer théoriquement à ses amis. C'est un amoureux de la dialectique. Mais l'exercice d'hier imposait des obligations auxquelles il n'est pas rompu, à commencer par se débrouiller dans une solitude minimaliste. Il avait droit à onze mots, douze au maximum, pour témoigner de la saison imposée (Printemps, et le mois mai, plus précisément)  et d'opposer cette imposition à une image qui suggérait tout excepté la verdure et la floraison, déjà massacrées par les exercices précédents. Il s'wen est bien tiré cependant: une image olfactive, un couvreur de toiture. Merci.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:50:08

 

Exercice passablement difficile pour des résultats que, moi personnellement, j'ai trouvés médiocres. Encore une fois, c'est la démonstration qu'un rêve peut difficilement se fixer sur le papier sans s'effriter. C'est un art national chez les Japonais. Je m'attendais à ce qu'ils nous donnent une vraie leçon. Mais il faut dire qu'ils excellent au haïku dans leur propre langue (et avec leurs propres contraintes sonores). En français, je ne trouve pas qu'ils ont fait mieux que nous autres, pauvres occidentaux habitués de dépenser beaucoup malgré le peu que nous avons. Pourquoi on n'en a retenu que dix, et pas parmi les meilleurs? (Évidemment je m'exclus de ces "meilleurs"). D'accord avec Tokugawa que quand on dessine un projet dans sa tête, il est généralement parfait, mais au contact de la réalité, c'est nul.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:52:00

 

Dans un Haïku, on n'a que des contraintes. Pour ce qui est des interdictions, la liste est longue: pas le droit d'utiliser des phrases grammaticalement complètes, pas de descriptions, pas d'action, donc pas de pronoms relatifs, ni de conjonctions, pas de "Je", on ne peut utiliser que "il" ou "elle" généralement en parlant d'un animal. Pour les prescriptions, obligation de situer une saison, un animal (ou une image qui suggère une mobilité) et un contraste dans le dernier vers. Trois vers, le premier et le troisième de cinq syllabes, le deuxième, sept. Ça se complique en français, puisque les muettes peuvent compter ou non selon le besoin. J'ai remarqué dans les haïku d'hier que seulement deux d'entre vous ont utilisé des animaux. (La mouette et le poisson). Mais à cela on peut ajouter la mairesse de Montréal. Thierry l'a traitée comme une figurine avec son rire, et cela procure le même effet de mouvement. Comme l'idée de l'animal veut suggérer le mouvement, alors on peut dire la plupart ont inséré une image mobile dans leur poème.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:53:25

 

Belle image que ce poisson solitaire à la fin de ton poème Tokugawa. Bienvenue, et merci à toi aussi. Je trouve qu'il y a un défi dans ces contraintes, qui ressemble à ce que la société exige de nos dirigeants: tenir compte des antagonismes et se conscientiser au désastre que nous sommes en train de vivre sur notre planète attaquée de toutes parts.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:55:09

 

Toutes ces contraintes font la personne que nous aurions besoin d'avoir à la tête d'un vrai mouvement de droite responsable. Mais celui ou celle qui saurait mettre en pratique une économie aussi créative dans son mode de vie ne correspond en aucun point au profil d' un dirigeant politique.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:56:16

 

Non car personne ne l'élirait. De toute façon, soyons réalistes. Je respecte ton opinion Mingi mais je ne pense pas,comme toi, que la société exige quoi que ce soit de ses dirigeants, mises à part des baisses d'impôt. Ici, quand on discute, qu'on soit d'accord ou non, on est passablement sur la même longueur d'ondes. On se réfère aux mêmes actualités, aux mêmes commentaires, nous sommes, sans prétention, un groupe instruit. Le danger (et j'y ai moi-même succombé un certain temps), est de ne pas se confronter à ce qui se passe ailleurs. Ou ailleurs? Juste en sortant de la maison, à moins que vous habitiez dans un bled perdu entre deux chemins. Dès qu'on est mis en présence de la masse, je veux dire, le commerçant, la caissière, le travailleur sur la voie publique, le restaurateur, tous ces gens qui font partie de la vie courante, demandez-leur ce qu'ils pensent d'un pacte de transition. Demandez-leur s'ils savent c'est quoi? Demandez-leur comment ils contribuent dans leur vie personnelle au recyclage, à la préservation d'un climat viable. Combien savent c'est quoi la biodiversité? Ma réponse est bien pessimiste. Malheureusement je crois fermement qu'un minuscule pourcentage de la population est concerné par une volonté de changement. Ce n'est pas un jugement moral que je porte: je m'inclus parmi ceux qui pourraient faire beaucoup plus qu'un simple tri dans les déchets. Il y a un découragement au départ qui nuit à la motivation de faire plus. Les rues envahies de mégots de cigarettes, des véhicules garés qui laissent tourner les moteurs, c'est partout. Ma foi dans un monde meilleur est constamment ébranlée où que j'aille. Partout où je pose mon regard, je vois des gens qui s'en fouent. Pourquoi devrais-je partir en croisade quand, au vu de tous, les citoyens ne respectent même pas les lois élémentaires du civisme? Amusez-vous à compter les gens qui envoient des textos dans leurs autos, qui font des virages à gauche interdits, des U-turn en pleine rue du centre-ville aux heures les plus achalandées. Ça se passe parfois devant la police qui ferme les yeux. Quel rapport? C'est que j'observe de plus en plus la société dans laquelle je vis, et que le mot d'ordre est: "Je m'en fous, moi je passe avant les autres. Si vous n'êtes pas content vous n'avez qu'à faire comme moi."

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:57:36

 

Les gens, ça ne leur fait rien de payer. Des contraventions ça fait partie des dépenses courantes pour ceux qui font ces virages à gauche régulièrement, qui prennent des voies interdites aux heures de pointe, qui stationnent sans mettre d'argent dans les parcomètres, car au nombre de fois qu'ils le font, c'est encore bon marché que de payer l'amande une ou deux fois par année. Or, remarquez que ces gens qui ont les moyens de payer de cinq cents à mille dollars par année en contravention sont beaucoup plus importants financièrement pour une société qui nage dans les surplus. On parle de biodiversité comme de religion. L'image d'un militant est aussi attirante que celle d'un missionnaire. Même le terme climato-sceptique, de plus en plus utilisé, dénonce l'aspect fantaisiste des mouvements alarmistes. On est sceptique devant la cartomancie, l'astrologie, à la limite, devant la technologie. Mais qu'il pleuve un après-midi de février, si je dis, comme le font tous les médias, que c'est une preuve du réchauffement climatique, je serai bien évidemment considéré comme un zouave. L'alerte est trop donnée en direction des mêmes groupes intéressés, et rate sa cible auprès de ceux qui devraient se conscientiser davantage à un danger réel.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 17:59:19

 

Les médias se servent d'un lexique à la mode pour ajouter des paillettes à leurs spectacles, mais de moins en moins de gens sont dupes des discours sensationnalistes. C'est vrai ce que dit Matt. Ceux que les médias visent … n'écoutent tout simplement pas la télé, ne lisent pas les journaux. Ils attrapent des émissions de lignes ouvertes dans leurs voitures, sur les résultats sportifs, c'est à peine s'ils surveillent la météo. Ils ont une vie à gagner, un boulot exigeant, une famille, des activités le week-end.  Ce ne sont pas les records de chaud ou de froid en avril ou octobre qui vont changer quelque chose à leur existence, et là-dessus, je ne peux pas les blâmer. Les médias sont devenus comme le poisson de Tokugawa dans l'exercice d'hier: asphyxiés dans leur pollution. ils n'ont plus de crédibilité à toujours annoncer des catastrophes auxquelles eux-mêmes ne croient pas. Récemment, on a lancé une nouvelle litanie au délire général: la génération actuelle n'aura plus le droit de procréer… On en est à ce point. Est-ce que dans la réalité nos enfants ont vraiment fait une croix là-dessus? Pas plus que les vendeurs de carosses.

520 Re://T7190 [Hall/Toku/QMD/XLR/Nasu/GuyC/Chill/QMat/LostS - Antagonistes] post. 19-05-23 18:00:03

 

Le rassemblement des étudiants pour un mouvement radical en vue d'améliorer le sort de la planète ressemble à une exaltation comme on en a vu des centaines de fois. Ils ont 16, 18, 20 ans. Ça fait partie de leur apprentissage. À toutes les époques, et ce depuis toujours, des engouements pour une utopie enflamment la jeunesse. Ce qui, généralement, émeut la population. Pas tant pour la cause en tant que telle que pour le souvenir que ça évoque chez les plus vieux: nos grands-parents, nos parents, et nous-mêmes, avons tous connu des heures palpitantes à brandir des pancartes et arpenter les rues en chantant.